Dernières éditions

VŒUX DE L’AID EL FITR 2019 PAR L’UNION POUR LE SALUT NATIONAL (USN) (3-06-19)

UNION POUR LE SALUT NATIONAL

ARD –UDJ-PMP-PND

                                                                                     Djibouti – République de Djibouti

Djibouti, le 3 juin 2019

VŒUX DE L’AID EL FITR 2019 PAR L’UNION POUR LE SALUT NATIONAL (USN)

En cette fin  du Ramadan, recevez chers compatriotes citoyens de Djibouti et citoyens de tous pays musulmans les sincères vœux de bonne fête de l’Aïd el El Fitr de l’Union pour le salut national (USN).

Nous sommes inspirés par la volonté de paix et de pardon qui anime ce soir chacune et chacun d’entre vous.

L’Aïd el Fitr est l’occasion pour nous tous d’implorer le pardon de Allah et d’octroyer le même pardon à notre tour à tous nos frères et sœurs de l’humanité.

L’Union pour le salut national sera toujours présente pour témoigner de l’endurance et du sacrifice du peuple des braves happé par tant d’entraves et tant de répressions depuis tant de décennies.

Nous aimerions au plus haut point que le même esprit de paix et de pardon pénètre aussi celui des autorités de notre pays pour que toute la nation emprunte ensemble le chemin de son apaisement.

Mais cela n’est pas hélas ce que nous enseignent les événements qui continuent d’emplir les annales de notre histoire immédiate et de frapper les corps et âmes de nos concitoyens au pays et à l’étranger.

Nous implorons Allah que les prières qui accompagnent ce jour merveilleux apaisent les souffrances et permettent le soulagement.

De tueries de civils femmes et enfants depuis les années de la lutte pour l’indépendance aux années de la guerre civile jamais terminée et aux années des massacres de Quartier 5, Arhiba, Bulduqo, parmi les plus massifs, notre pays a aujourd’hui besoin de se reconstruire.

Même durant ce ramadan,  des dizaines d’enfants et des femmes ont été arrêtés et incarcères du pk 20 à Boullé à côte de Wéa  ainsi que des cheminots au nombre de 37.

De violations d’accords de paix en violations de conventions internationales, notre gouvernement ne doit pas pour autant nous empêcher les paroles de la bonté de l’islam.

C’est pourquoi nous ne voulons pas allonger ici les repères de nos tourments, préférant les remiser en cette soirée de pardon et de paix afin de pouvoir vous souhaiter le meilleur de la fête malgré tout.

Avec nos appels militants à redoubler d’effort pour ouvrir une nouvelle page de l’histoire de Djibouti.

Le Président de l’USN

Adan Mohamed Abdou

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *