Dernières éditions

Humilier le néo-pharaon: exigence nationale (ARD, 14/02/17)

Depuis son ascension controversé à la tête de notre pays en 1999, le dictateur de Haramous ne sème que division, régression et corruption sur notre petit bout de terre béni.

Pire , il a fait de l’humiliation des djiboutiens son sport favori . Aux opprimés et exilés de l’humilier à leur tour lors de sa visite officielle programmée fin février selon diverses sources.

Il faut manifester massivement contre le néo-pharaon à Paris fin février.

Nous savons compter sur notre dynamique diaspora en Europe.

Celle qui n’a pas rendu l’âme malgré les difficultés conjoncturelles et surmontables de l’opposition nationale.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *