Dernières éditions Journal AURORE

Kadar Abdi Ibrahim, co-directeur de l’Aurore, condamné à deux mois de prison avec sursis et le journal suspendu pour deux mois (19-01-16)

Aujourd’hui 19/01/2015, après une longue et harassante journée devant la chambre correctionnelle du tribunal de première instance de Djibouti siégeant en matière de flagrants délits, le co-directeur de L’Aurore, mensuel de l’USN, Kadar Abdi Ibrahim, vient d’être condamné à deux mois de prison avec sursis, condamnation assortie d’une suspension pour deux mois du journal.

Le seul titre de presse libre du pays est ainsi réduit au silence.

Ce procès faisait suite à la publication par l’Aurore de la photo de la petite Soumeya tuée par balle lors du massacre du 21 décembre 2015 à Buldhuqo. Or, la famille de Soumeya n’avait jamais porté plainte contre l’Aurore, comme l’avait dit la mère devant le procureur de la République samedi 16 janvier 2016 et qu’elle l’a répété aujourd’hui devant le juge des flagrants délits.

Ainsi va l’Etat à Djibouti.

A suivre de très près.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *