Dernières éditions

Compte rendu succinct de la manifestation du samedi 12 août 2017 devant l’ambassade de Djibouti à Bruxelles en hommage à la mémoire de Mohamed Ahmed Jabha mort des suites de sa détention à Djibouti (15-08-17)

Une centaine de Djiboutiens se sont rassemblés face à l’ambassade de Djibouti à Bruxelles le samedi 12 août 2017 de 14h à 17h en hommage à la mémoire de Mohamed Ahmed Jabha mort des suites de sa détention à Djibouti.

Les citoyens djiboutiens vivant en exil ont voulu dénoncer la mort en prison sous la torture le 1er août du plus ancien prisonnier politique de Djibouti détenu sans jugement et sans accès aux soins depuis mai 2010.

Les organisations de la société civile notamment la Ligue djiboutienne des droits humain, MJO Europe, le Collectif contre l’impunité des viols à Djibouti ainsi que des organisations politiques telles que  FRUD, MODEL, ARD, CDU ont fait le déplacement aux côtés de nombreuses personnalités pour dénoncer le déni de justice et pour exiger une enquête et une autopsie sur les conditions du décès.

Les personnalités des organisations politiques et de la société civile djiboutiennes ont délivré un message de condamnation d’un tel acte de déni de droit par gouvernement djiboutien et ont appelé à poursuivre la mobilisation contre ce régime.
Le représentant de l’ARD a rappelé que la lutte ne peut que continuer face à un régime qui maintient la répression sur le pays.
Les slogans repris en chœur par les manifestations trois heures durant scandaient « A bas la dictature », « démocratie à Djibouti », « droits de l’homme à Djibouti », « 40 ans d’impunité ça suffit, ça suffit « .
Mohamed Ahmed avait été arrêté en mai 2010 alors qu’il prenait la défense d’une femme enceinte prise à partie par les soldats du gouvernement près du mont Moussa Ali dans le nord du pays. Alors qu’une décision du tribunal à Djibouti avait demandé la libération du prisonnier politique, Mohamed Ahmed avait été maintenu en prison à la demande du premier ministre djiboutien avant de le faire condamner à 15 ans de prison par le même tribunal.
Maki Houmed-Gaba,
Représentant de l’ARD en Europe
Fait à Paris, le 15/08/2017

L’image contient peut-être : 1 personne, foule, arbre, herbe et plein air

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *