Dernières éditions

COMMUNIQUE DE PRESSE: Arrestation de Mohamed Moussa Yabeh à Djibouti (LDDH, 8/09/17)

COMMUNIQUE DE PRESSE: Arrestation de Mohamed Moussa Yabeh à Djibouti

Depuis son retour de la France au début du mois d’Août 2017, Mohamed Moussa Yabeh, ancien Professeur et Ex Directeur démissionnaire du CRIPEN (Education) au temps du gendre du couple Présidentiel DJAMA ELMI OKIE est pris en otage par ce dernier.

Après sa démission ce jeune professeur a voulu reprendre son métier d’enseignant mais le super Ministre DJAMA TELE s’y est opposé et ayant appris que ce Ministre était en train de confectionner un dossier bidon pour l’emprisonner le jeune Mohamed Moussa avait été contraint à l’exil qui le conduira à BRUXELLES puis à PARIS.
La Belgique puis la France ont refusé de lui accorder l’asile.

Mohamed Moussa Yabeh a tout naturellement décidé de regagner son pays malgré le risque encouru plutôt que de vivre dans la clandestinité en EUROPE. Mal lui en a pris.
Aussitôt après son débarquement de l’avion Mohamed Moussa Yabeh a été arrêté, puis a subi un interrogatoire musclé au SRD, et enfin déféré au Parquet pour être écroué à la Prison de GABODE.

Depuis un mois, il est pris en otage par DJAMA TELE qui orchestre le tout pour torturer mentalement le jeune Mohamed lequel avait démissionné de son poste du Directeur de CRIPEN pour ne pas cautionner les détournements des fonds que ce Ministre entendait effectuer.
Ainsi son procès est reporté de semaine en semaine au grand dam de sa famille depuis son incarcération à GABODE il y a un mois.

La LDDH dénonce et condamne énergiquement l’incarcération abusive et illégale de Mohamed Moussa Yabeh dont le seul tort est son refus de cautionner les détournements des deniers publics.
Enfin la LDDH interpelle le Chef de l’ETAT qui est le Premier Magistrat de ce pays à faire cesser, l’incarcération absurde et illégale de Mohamed Moussa Yabeh et ce, en ordonnant sa mise en liberté immédiate et sans conditions.

Le Président de la LDDH
OMAR ALI EWADO

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *