ARD » 20 décembre 2018

Daily Archives: 20 décembre 2018

Dernières éditions

« Il ya 3 ans : le massacre de Buldhuqo », par Kassim Ali Dini, Secrétaire général de l’ARD

Published by:

Il ya 3 ans : le massacre de Buldhuqo
Dans la matinée du 21 décembre 2015, plusieurs civils rassemblés pour une cérémonie religieuse et ceux des environs furent fauchés par les balles de la soldatesque gouvernementale. Le nombre exact de ces victimes ne sera peut -être jamais connu, mais ce crime porte l’empreinte du régime au pouvoir depuis 40 Ans. Justice pour toutes les victimes civiles. La paix véritable et la réconciliation sont à ce prix.

Dernières éditions

Interview du président de l’ARD, Adan Mohamed Abdou, invité en Téléconférence par Djibouti Debout

Published by:

Interview du président de l’ARD, Adan Mohamed Abdou, invité en Téléconférence par Djibouti Debout

#DJIBOUTI TÉLÉCONFÉRENCE DU 16/12/2018 : LES MOMENTS FORTS AVEC ADEN ABDOU. BONNE ÉCOUTE !

#DJIBOUTI TÉLÉCONFÉRENCE DU 16/12/2018 : LES MOMENTS FORTS AVEC ADEN ABDOU. BONNE ÉCOUTE !

Publiée par Djibouti Debout sur Mercredi 19 décembre 2018

Communiqués Dernières éditions

Compte rendu de la manifestation du 16 décembre 2018 face à l’ambassade de Djibouti à Paris (ARD Europe, 20/12/18)

Published by:

Compte rendu de la manifestation du 16 décembre 2018 face à l’ambassade de Djibouti à Paris en commémoration des victimes civiles d’Arhiba, de Budhuqo et de Quartier 5

Une vingtaine de Djiboutiens ont bravé le froid de l’hiver et se sont rassemblés à l’appel de l’Association pour la Démocratie et le développement (ADD) et de l’Alliance républicaine pour le développement (ARD) face à l’ambassade de Djibouti pour commémorer les moments de drame dans l’histoire de Djibouti.

Continue reading

Dernières éditions

Communiqué de presse du FMI après leur mission de consultation à Djibouti (FMI, 19-12-18)

Published by:

Les services du FMI concluent leur mission de consultation au titre de l’article IV de 2018 à Djibouti

Source : Communiqué du FMI

EXTRAITS :
– La stratégie d’investissement dans les infrastructures, qui vise à transformer l’économie djiboutienne et positionner le pays en tant que pôle logistique et commercial pour la sous-région, offre de grandes opportunités de croissance économique et de développement. Pour autant, le financement de cette stratégie à travers l’accumulation de dette a abouti à une situation de surendettement qui présente des risques considérables. En effet, la dette publique et garantie par l’État devrait se situer autour de 104 pour cent du PIB à fin 2018. De plus, en dépit d’une croissance soutenue ces dernières années, le taux de chômage reste élevé.

– Des réformes ambitieuses dans le secteur des télécommunications et de l’électricité sont indispensables pour réduire les prix et améliorer la qualité des services.

– Il s’agit notamment d’encourager la mise en œuvre des cadres juridiques et institutionnels visant à améliorer la gestion des finances publiques et la gouvernance des entreprises publiques, la prévention et la lutte contre la corruption et le blanchiment de capitaux