ARD » 7 mars 2015

Daily Archives: 7 mars 2015

Dernières éditions

Djibouti: l’opposition craint des troubles à l’approche de la présidentielle (AFP, 5/03/15)

Published by:

Djibouti: l’opposition craint des troubles à l’approche de la présidentielle (AFP, 5/03/15)

Djibouti risque de vivre des troubles et des révoltes populaires à l’approche de l’élection présidentielle de 2016 si le régime « continue à ne pas tenir ses engagements », a averti jeudi à Paris un responsable de l’opposition.

« Le régime ne tient pas ses engagements, et cela augure mal de la suite. C’est très risqué, cela peut entrainer des troubles, des révoltes populaires » avant la présidentielle du printemps 2016, a déclaré à l’AFP Djama Meidal, délégué aux relations extérieures de l’Union pour le Salut national (USN), une coalition de sept partis d’opposition, de passage à Paris.

Le gouvernement de Djibouti, petit pays stratégique de la Corne de l’Afrique, a annoncé fin décembre la signature d’un accord de sortie de la crise politique avec l’opposition, après de longs mois de négociations.

L’accord prévoyait « la mise en place de commissions de travail entre le gouvernement et l’opposition et le début des travaux sur les réformes politiques et institutionnelles conjointement proposées par les deux parties ».

Huit députés de l’USN ont réintégré immédiatement l’Assemblée nationale, conformément à l’accord du 31 décembre, mais « les engagements pris par le régime n’ont pas été tenus », a affirmé M. Meidal.

« Une loi d’amnistie concernant les militants de l’USN -dont trois oulémas condamnés à la prison- et qui devait être votée immédiatement, n’a pas été présentée à l’Assemblée ».

De même « les élus locaux démis de leurs fonctions après les élections législatives de 2013 n’ont pas été réintégrés comme le pouvoir s’était engagé à le faire », a-t-il ajouté.

De surcroit, les travaux sur les attributions de la Commission électorale nationale indépendante (CENI), qui doit assurer le contrôle des élections, n’aboutissent pas, a affirmé l’opposant.

Le président Ismail Omar Guelleh « ne veut pas entendre parler d’une CENI indépendante, et de son côté, l’opposition n’a pas confiance dans le ministère de l’Intérieur », a ajouté M. Meidal.

Interrogé début février par l’hebdomadaire Jeune Afrique sur ses intentions concernant sa candidature à la présidentielle de 2016, M. Guelleh, au pouvoir depuis 1999, avait répondu: « wait and see ».

Dans cet entretien, le dirigeant djiboutien s’était félicité que « l’ambiance ait changé » depuis la signature de l’accord de sortie de crise entre le gouvernement et l’opposition.

– See more at: http://fr.africatime.com/articles/djibouti-lopposition-craint-des-troubles-lapproche-de-la-presidentielle

Dernières éditions

Interview de Mahdi Ibrahim God sur Kalsan TV le 15/02/15 à Londres (6/03/15)

Published by:

Cette émission tournée juste après la parution du magazine Jeune Afrique a rencontré quelques difficultés techniques pour sa mise en ligne sur les réseaux sociaux par KalsanTV.
Toutefois, il n’est jamais trop tard pour agir et partager avec vous les teneurs de cette émission et ma réponse claire au journaliste de cette interview.
Bonne écoute et vos suggestions sont les biens venues.
La Lutte continue…

 

Dernières éditions

Mémorandum du Conseil des représentants des partis membres de l’USN (CRP) (6/03/15)

Published by:

MEMORANDUM

                                                                                                        Bruxelles,le 06 Mars 2015

Les législatives de février 2013 ont démontré que le peuple djiboutien et sa diaspora en apportant massivement leur soutien  dans les urnes et dans la rue à l’ Union pour le Salut National-USN- que l’ heure de l’ alternance démocratique avait sonné!

Préférant ignorer le résultat des urnes et la volonté de son peuple, l’executif djiboutien  a décidé que seuls les députés cooptés et non élus  seraient majoritaires au détriment de la volonté des djiboutiens et djiboutiennes. Face à ce Hold-up électoral, il s’ en est suivi deux années de crise politique et de contestations populaires dans la rue,souvent réprimées dans le sang,menant à des arrestations arbitraires d’opposants et parfois à des disparitions brutales.

Malgrés ces exactions à son encontre, l’ USN, opposition pacifique,responsable et déterminée, a su garder intactes les revendications du peuple tout en prônant la voie du dialogue pour trouver une issue à la crise qui perdurait.

Le 30 décembre 2014, un accord-cadre est intervenu entre l’USN et le gouvernement djiboutien sur les principaux points suivants:

-Amnistie en faveur des trois oulémas

-La réforme de la Commission lectorale Indépendante (CENI) existante en une Commission Electorale Nationale Indépendante paritaire.

-L’ adoption d’ un statut de l’ opposition politique. 

Aujourd’ hui, il apparait au regard du contexte actuel que le régime cherche à leurrer une fois de plus le peuple djiboutien en ne respectant pas les termes de cet accord-cadre et le souhait du peuple djiboutien d’ accéder à la démocratie pour jouir pleinement de sa  liberté,justice et  la garantie du respect de manière scrupuleuse de la constitution.

La diaspora djiboutienne met en garde le gouvernement djiboutien d’une éventuelle duperie de sa part et fera tout ce qui est en son pouvoir pour se mobiliser et usera de toute son influence pour alerter les différentes organisations et organismes internationales, investisseurs étrangers ainsi que les principals bailleurs de fonds pour discréditer ce régime qui par tous les moyens cherche à provoquer le chaos politique dans la République de Djibouti:Rendez-vous est pris!

A l’ instar de ce qui s’ est passé au Burkina-Faso et en République Démocratique du Congo, le peuple djiboutien parviendra in fine à obtenir gain de cause face à l’irresponsabilité de ses dirigeants.

Tel est le message et l’ objet de la manifestation d’aujourd’hui: MISE EN GARDE!!!

Face à la Tyrannie,à l’ injustice et au despotisme, un seul vainqueur: LE PEUPLE!

 

Vive la République!

Vive la Démocratie!

Vive le peuple Djiboutien!

Et vive l’ USN!

Le Conseil des Représentants des partis membre de la coalition USN

CRP-USN en Belgique

PS: Copie envoyée à l’ambassade de Djibouti en Belgique